Une grande interview de Nicolas Kayser-Bril à Welcome to the Jungle
Publié le 22 mars 2022

Une grande interview de Nicolas Kayser-Bril à Welcome to the Jungle

Laëtita Vitaud a interrogé Nicolas Kayser-Bril sur son livre Imposture à temps complet pour le site Welcome to the Jungle :

Lire plus...

’Un roman façon puzzle onirique’ : La Vie avec Marianne chroniqué dans Libération
Publié le 19 mars 2022

"Un roman façon puzzle onirique" : La Vie avec Marianne chroniqué dans Libération

Sous la plume de Frédérique Roussel,  les pages Livres de Libération publient un bel article sur "ce manège à deux" :

"Que peut-il se passer ensuite quand un personnage principal prend une balle en pleine tête à la fin du premier chapitre ? (... )

Chacune des vingt séquences de La Vie avec Marianne semble ainsi partir de zéro, comme un jeu vidéo qui relance une partie, comme un principe de recueil qui rejouerait les dés, projetant deux protagonistes dans des situations absurdes, dangeureuses, ludiques, parfois fantastiques.

Cette sorte de décalage avec la réalité, les comportements à contre-courant de l'attendu, cimentent les histoires, faisant roman.

Cette inquiétante sensation donne à cette Vie de Marianne toute sa saveur."

Lire plus...

Publié le 16 mars 2022

Violaine Dutrop dans le podcast "Papatriarcat"

Invitée du podcast Paptriarcat, Violaine Dutrop, autrice de Maternité, Paternité, Parité nous explique dans quelles mesures la parité ou l'équité est un élément important de justice sociale, ou encore comment la société perçoit et entretient les rôles genrés dans la parentalité ?  

L'intégralité de la discussion est à retrouver sur toutes les plateformes de podcasts, suivi d'un épisode bonus.

Lire plus...

Publié le 13 mars 2022

Le JDD a lu (et aimé) L'innocent incompris

"Vertigineux" :  Plana Radenovic a lu la bande dessinée de Constance Lagrange et Brigitte Vital-Durand, L'innocent incompris et trouve que celle-ci permet de comprendre la façon dont "la justice, implacable, a foncé droit dans le mur jusqu'à ce qu'éclate la vérité".

Lire plus...

Une recension de L’innocent incompris dans L’Obs
Publié le 11 mars 2022

Une recension de L'innocent incompris dans L'Obs

Selon Claude Soulan, journaliste à L'Obs, la bande dessinée L'innocent incompris  est un récit "haletant", "qui nous fait vivre l'enquête au rythme des ans et des découvertes comme si on y était". 

 

Lire plus...

Une interview de Nicolas Kayser-Bril par L’observatoire de la Compétence Métier
Publié le 10 mars 2022

Une interview de Nicolas Kayser-Bril par L'observatoire de la Compétence Métier

L'auteur de Imposture à temps complet dévoile, lors d'une interview, comment "ce gouffre béant entre la théorie économique classique et la réalité est apparu au grand jour pendant la crise sanitaire". Il poursuit : "Face à l'impossibilité de réaliser une tâche par manque de moyens, un salarié peut adopter 3 attitudes : travailler plus pour combler le manque de ressources disponibles ; démissionner ; s'absoudre de la mission initiale et la remplacer par du 'bullshit''.

"Une analyse pertinente et convaincante de la présence des 'bullshit jobs' dans les économies libérales et socialistes." Observatoire de la Compétence Métier.

L'interview complète est à retrouver ici.

Lire plus...

’Le voyage, récréation du corps et de l’esprit’ : l’interview de Rémy Knafou dans Le Temps
Publié le 9 mars 2022

"Le voyage, récréation du corps et de l'esprit" : l'interview de Rémy Knafou dans Le Temps

Interrogé par Thibault Petit, journaliste du Temps, Rémy Knafou, auteur de Réinventer le tourisme explique comment la pandémie pourrait complètement modifier nos envies de voyager.

Extrait

Le Temps: Le voyage a connu un arrêt brutal ces deux dernières années. Des destinations s’en sont-elles bien sorties?

Rémy Knafou: Il y a eu très peu de flux internationaux car les frontières étaient fermées et les vols suspendus. Dubaï a tiré son épingle du jeu, mais c’est une exception. Son aéroport est resté ouvert, si bien que nombre d’Européens s’y sont rendus. A tel point que l’émirat n’a pas hésité à modifier l’organisation même du travail: depuis janvier 2022, la semaine de travail se déroule du lundi au vendredi et non plus du dimanche au jeudi, afin de recevoir davantage d’entreprises et d’expatriés.

La levée des restrictions permet de se projeter. On a envie de connaître vos idées de destinations, si possible à l’abri des foules…

Pour une ambiance méditerranéenne et insulaire, je conseille l’Al Belvedere, à Leni, sur l’île de Salina [Italie], d’où on a une vue magnifique sur Lipari, Vulcano, Filicudi, Alicudi et, quand la visibilité est bonne, sur la Sicile et l’Etna. Les couchers de soleil y sont somptueux; de plus, c’est un conservatoire de la cuisine sicilienne. Pour des ambiances nordiques de bout du monde: Héðinsfjörður, au nord de l’Islande, fjord aujourd’hui inhabité, accessible depuis peu par la route et des tunnels creusés dans les montagnes de la péninsule de Tröllaskagi. Sinon, la Norvège s’est spécialisée dans la construction d’habitats isolés dans des sites extraordinaires, notamment dans la région des grands fjords.

L'interview à retrouver en intégralité ici.

Lire plus...

Imposture à temps complet dans Le Monde Epoque
Publié le 5 mars 2022

Imposture à temps complet dans Le Monde Epoque

« À qui profitent les « bullshit jobs » ?, se demande Nicolas Santolaria dans le supplément Époque du Monde. Il consacre un long article au livre de Nicolas Kayser-Bril, Imposture à temps complet, et relève que

"l'existence de ces « emplois à la con », métiers à l’intitulé ostentatoire et incompréhensible, sont les signes selon l'auteur de sociétés ayant les moyens de se payer le luxe de l’inutile".

Lire plus...

Publié le 3 mars 2022

A quoi sert votre travail ? Nicolas Kayser-Bril répond dans le podcast Travail (en cours).

Au micro de Camille Maestracci, Nicolas Kayer-Bril, auteur de Imposture à temps complet, explique pourquoi les jobs inutiles existent et  envahissent le monde alors qu'ils sont contraires à la théorie libérale.

Le podcast est à écouter sur Travail en cours.

 

« Pourquoi les riches ont-ils recours à des gestionnaires de portefeuille ? C’est le concept de consommation ostentatoire. Les riches n’ont pas besoin de gestionnaires de portefeuille pour être riches mais pour être considérés comme riches. La consommation ostentatoire assoit le statut social des riches et créé dans son sillage quantité de bullshit jobs. »

« Pourquoi depuis la fin des années 2000, le concept de bullshit jobs est apparu et semble aller plus loin qu’un simple problème de sens du travail ? A mon avis, le travail absurde qui a toujours existé, était évitable jusqu’à la fin des années 2000/2010 car la croissance économique permettait à ceux et celles qui voulaient changer de boulot de le faire. Or depuis la crise de 2008, c’est devenu beaucoup plus compliqué et donc beaucoup de travailleuses et travailleurs sont bloqué.es dans des jobs qui n’ont pas de sens et ont le sentiment qu’ils et elles ont des bullshit jobs. »

« L’injonction au travail est sans doute l’une des raisons pour lesquelles on est aussi nombreux a faire des travaux qui n’ont pas de sens parce que si on les abandonnait pour faire autre chose, cela serait très mal vu. […] On reste obligé pour exister socialement de faire un travail considéré comme légitime pour les autres. »

 

Lire plus...

Publié le 25 février 2022

Les rencontres du mois de mars

En mars, voilà le printemps, et avec la pandémie qui recule, le retour des rencontres. Prenez date pour venir discuter avec nos auteurs :

Lire plus...