Littérature
L’hymne à la joie

L'hymne à la joie

Un portrait grinçant d'un continent et de ses idéaux en ruine.
L’hymne à la joie

L'hymne à la joie

Aram Kebabdjian

Au matin du 4 mai, quatre ou cinq cents personnes étaient réunies dans la grande salle du Zappéion, à Athènes. Oropa avait été invité en qualité d’auditeur libre. Les débats du douzième sommet de l’Union consacré aux questions migratoires s’éternisaient. Pas une  parole forte, pas une idée juste. Il se leva donc. Il traversa la salle, se dirigea vers le micro et se mit à parler.

—  Mes chères consœurs, mes chers confrères (le silence se fit presque aussitôt), j’aime l’Union. Plus que tout au monde, dit-il. J’en ai fait le centre de ma vie et le foyer de mes espérances.

Les visages se tournaient vers le juge. Cet homme pa- raissait habité, presque exalté. Sa prise de parole n’était pas prévue. Seulement en sa qualité d’ancien juge de l’Union, Oropa était à l’abri de toute forme de rappel à l’ordre.

Le ton du juge, plein d’emphase, grésillait dans le micro.

—  Que les choses aient si mal tourné remplit mon cœur de regrets.

Quelques rangées devant, le juge voyait les corps, les costumes. Angèle était peut-être là quelque part. (Ce qu’il ressentit était plus fort que tout.) Il parla longtemps et bien. Mais à la fin (« Millions d’êtres, soyez tous embrassés d’une commune étreinte ! Au monde entier ce baiser ! », ces quelques vers de l’Hymne à la joie de Schiller lui servirent d’épilogue), sous des applaudisse- ments clairsemés, malgré la virulence, malgré l’ardeur, on aurait dit que tout s’était laissé absorber, prendre par l’épaisseur des murs, dans la brique, dans le stuc, glacer par la feuille d’or de ce théâtre grandiloquent. L’ordre du jour reprenait ses droits.

×
Télécharger maintenant ou lire en ligne
ISBN : 9782491241742
Commander le livre auprès de l'éditeur
ISBN : 978-2-491241-73-5
Acheter le livre en ligne au prix de 18 € (frais de livraison en supplément)
Où trouver ce livre en librairie ?
ISBN : 978-2-491241-73-5
Publié le 19 août 2021 - 250 pages - 130x200 mm

Il commanda deux cafés et puis de quoi manger. Il fuma surtout. Une seule chose le tracassait vraiment : était-il encore quelqu’un ? Était-il d’aucune façon déterminant dans la géopolitique du monde actuel ? Lui, Sigmund Oropa, ce chevalier insignifiant, parqué dans son placard de l’Office des fraudes de l’Union, à rédiger des rapports non contraignants sur de supposés détourne- ments de fonds communautaires ? Il contempla la cime des arbres. Le ciel, les oisillons qui voltigeaient. Les acacias, les orangers, tout embaumait. En un sens, la situation n’était pas si désespérée. Il sentait qu’il avait eu raison de tenir tête à Angèle.

Avec un humour délicat, Aram Kebabdjian dresse ici le portrait d’un fonctionnaire international, tiraillé entre ses vieux démons et son idéal de justice. Un conte philosophique et une plongée radieuse dans le cynisme de notre époque.

CITATIONS PRESSE 

"L'auteur bâtit le parcours du protagoniste tel un château de cartes, chacune desquelles est un chapitre du roman. (...) Aram Kebabdjian nous entraîne dans les méandres de la conscience de son héros, alliant l'art du portrait à celui du suspense." Livres Hebdo 

"Un roman impitoyable (qui) se révèle d'une singulière actualité (...). Une lecture à conseiller au président Macron." L'Express

"Derrière le portrait plein d'humour à froid d'un homme de son temps, lost in administration, celui d'une époque, la nôtre, où le cynisme et l'affairisme ont fini par anéantir les utopies." Voici 

"À travers cette intrigue, l’auteur parvient surtout à éclairer certaines contradictions constitutives de la construction européenne, en évitant le double écueil de la condamnation et de l’éloge. Un bon roman pour la rentrée." Alternatives Economiques

"Si vous cherchez un livre qui vous fait en même temps sourire et réfléchir, celui-ci est pour vous. (...) Tantôt conte philosophique, tantôt roman noir à clés, L’Hymne à la joie est une réussite. Une très belle surprise de cette rentrée littéraire avec une écriture ciselée qui sert le propos et qui n’en rajoute pas. À lire !" Ernest 

"Aram Kebabdjian a habilement construit son roman qui, sous couvert de la quête existentielle d’un homme, démonte un système (les pages sur les normes européennes sont un régal kafkaïen) et ses dérives. Je vous laisse découvrir ce qu’il adviendra du lanceur d’alerte et de son combat, non sans souligner qu’après Jean-Philippe Toussaint et sa Clé USB, ce nouveau voyage dans les hautes sphères administratives bruxelloises a quelque chose d’aussi fascinant que de terrifiant." HC. Dahlem

LIBRAIRES 

"Lorsque Zweig rencontre Sciacia, la littérature européenne est à son meilleur. Il fallait le prométhéen fils de l'Arménie et de l'Allemagne pour oser cette histoire." Librairie Tschann, Yannick 

"Haut les coeurs ! Partez au combat contre toute forme de corruption dans les arcanes de "l'Union" avec Sigmund Oropa, Quichotte des temps modernes, amoureux transi et possiblement déçu par la nature humaine...  L'humour et l'humanité d'Aram Kebabdjian vont vous emporter, pour un délicieux moment de lecture !" Simon Gémon, Atout livre.

"Les questions européennes ne font pas recettes, à tel point que, dès qu'un livre paraît sur le sujet, il agit comme un repoussoir à lecteurs. Il fallait bien que la littérature, et en particulier un livre, s'y intéresse pour changer ce malheureux état de fait. Le voilà, il est là, c'est L'hymne à la joie d'Aram Kebabdjian. Il met en scène Sigmund Oropa, au nom sans doute prédestiné à l'Europe, enfermé dans un placard de la commission, juge sans procès à instruire, héritier d'une famille mafieuse, en mal de justice. Tel Don Quichotte, il se saisit d'enregistrements sur de probables détournements de fonds autour des camps de migrants, part enquêter sur le terrain ; on ne doute pas que ce bureaucrate oublié va se battre contre des moulins comme son illustre prédécesseur, tout aussi ridicule et vain, pitoyable et émouvant, comique aussi par la grâce d'une plume amusée. On pourra cependant compter avec ces combats qu'on ne peut éviter de mener : la quête de son idéal, de sa jeunesse, de la possibilité du désir et de la joie d'agir. Bancal et démuni, ce personnage aux ambitions improbables pourrait bien vivre une nouvelle épopée picaresque, trouver un nouveau souffle, quitte à ce que ce soit le dernier. " Librairie L'Esperluète, Chartres, Olivier L'Hostis

"Le style est incisif, la plume cynique et le verbe grandiloquent : nous sommes partagés entre compassion, empathie et agacement. Oropa est la métaphore de la mauvaise conscience de l'Union, noble ambition courant à sa perte !" Librairie Fontaine Luberon, Sabine Didier 

"Un polar politico-philosophique qui a des accents de romance poétique." Librairie Le Millefeuille, Clamecy, Jacques Planchon

"Un roman étonnant qui nous plonge dans les méandres de la bureaucratie avec une poésie folle." Librairie Au fil des mots, Blagnac, Cécile Rivière

"C'est l'histoire de Sigmund, fonctionnaire international en charge de la lutte contre les fraudes. Et pourtant, il est inquiet. Les problèmes s'accumulent, les défis sont considérables et chacun semble s'arranger de ces situations. Il y a quelques chose de pourri au Royaume de l'Europe, un roman délicat, mélancolique, un homme face à lui même, impuissant à devenir un héros." Librairie Les Nouveautés, Fabrice

"Avec un cynisme très fin et beaucoup d’intelligence, Kebabdjian évoque dans ce roman les crises politiques et humaines récentes du continent européen et pose la question de l’unité de l’Union européenne." Librairie Les Champs magnétiques, Maria

"Très belle surprise ! Une écriture efficace avec une touche de cynisme et d'humour ! L'amour au temps de l'Union européenne... De quoi en faire un sacré roman !" Librairie L'impromptu, Jérémy

"Avec subtilité et lucidité, Aram Kebabdjian livre un roman à la fois drôle et terrifiant sur les dérives de l'économie de marché quand elle 's'occupe' de causes humanitaires. Glaçant." Le Divan, Lucie

"Un roman étonnant qui nous plonge dans les méandres de la bureaucratie avec une poésie folle !" Au fil des mots, Cécile

"Une immersion souvent ironique au cœur de ce monstre tentaculaire, bureaucratique à souhaits et inébranlable qu’est l’Union, joli modèle de détournement démocratique, que plus personne ne maîtrise et ne cherche à maîtriser." Librairie Vaux Livres, Max 

"Le roman montre l'absurdité d'une Europe qui part à la dérive et une administration tout droit sortie de l'univers de Kafka." CritiquesLibres

"C'est avec un humour cynique que ce récit dénonce la corruption et les dérives de notre système européen. Un roman qui amène à réfléchir ! " Librairie Lettres à croquer, Amandine

L’Hymne à la joie en avant dans L’Express
23 décembre 2021

L'Hymne à la joie en avant dans L'Express

Dans ses "dernières recommandations pour bien terminer 2021", L'Express propose une courte sélection de "ce qu'il faut lire", où figure L'Hymne à la joie, le roman d'Aram Kebabdjian paru à la rentrée littéraire.

Sous la plume de Delphine Peras, l'hebdomadaire souligne que "ce roman impitoyable se révèle d'une singulière actualité" et suggère au président Macron cette lecture.

Lire plus...

Les rencontres de l’automne
Publié le 4 octobre 2021

Les rencontres de l'automne

Les rencontres de la rentrée continuent...

  • Le 19 octobre, à 20h, Danièle Laufer pour Venir après interviendra au Bnaï Brith dans une synagogue ( 12 Rue des Petites écuries, Paris, 10e).
  • Le 21 octobre, Noël Mamère dédicacera Les Terrestres à la librairie Montbarbon (Bourg-en-Bresse) de 15 à 18h.
  • Rencontre avec les auteurs des bandes dessinées Les Terrestres et Accident majeur, les 22 et 23 octobre à Lyon à la Maison de l'environnement et à la librairie LaBd
  • Danièle Laufer prendra la parole au colloque "Combattre le mal avec Etty Hillesum" le 6 novembre (Paris 6e, 14 rue Jean-Baptiste de la Salle) puis dédicacera son livre. 
  • Le 13 novembre, rencontre autour de la BD Accident majeur à la librairie Montbarbon (Bourg-en-bresse) de 15h à 18h.
  • Le 19 novembre, Jean-Luc Porquet sera reçu à la librairie Le Cyprès à Nevers et le 20 à L'autre monde à Avallon autour du Grand procès des animaux.

  • Signature de Danièle Laufer, auteure de Venir après - Nos parents ont été déportés à l’occasion du salon du livre de Judaïsme en mouvement le 21 novembre.

  • Le 25/11, Jean-Luc Porquet est invité à Mulhouse pour une rencontre chez 47 degrés nord.

  • Danièle Laufer sera présente au Salon du livre juif de Saint Maur le 28 novembre.

  • Le 3/12 rencontre avec Jean-Luc Porquet à Poligny dans le Jura et le 10/12 à Auch dans le Gers.

Lire plus...

Aram Kebabdjian interviewé par la librairie Mollat
Publié le 27 septembre 2021

Aram Kebabdjian interviewé par la librairie Mollat

"Mettre un peu de fantaisie dans ce qui peut paraître si peu romanesque, les insitutions européennes" : Aram Kebabdjian a répondu aux questions des libraires de Mollat pour la sortie de son roman, L'Hymne à la joie.

Entretien à revoir ici :

Lire plus...

Aram Kebabdjian à la biennale Nemo au 104 à partir du 10/10
Publié le 14 septembre 2021

Aram Kebabdjian à la biennale Nemo au 104 à partir du 10/10

Aram Kebabdjian, auteur de L'Hymne à la joie, sera présent avec une installation au 104 dans le cadre de la Biennale Nemo « Au-delà du réel » qui démarre le 10/10.

C'est la suite de l’exposition Demi-Vie qui s’emparait de manière narrative de la question de l’imaginaire de la civilisation nucléaire.

La nouvelle Zone bleue (3620) a par ailleurs été publiée par le média AOC (analyse, opinion, critique) dans la collection sélective des petits imprimés, et est en librairie avec sa jumelle Zone bleue (2052).

 

Lire plus...

’L’Hymne à la joie’ dans Ernest
Publié le 3 septembre 2021

"L'Hymne à la joie" dans Ernest

L'Hymne à la joie est le livre du jour de la revue littéraire Ernest

Une recension disponible en ligne

Lire plus...

L’Hymne à la joie dans Alternatives Economiques
Publié le 1 septembre 2021

L'Hymne à la joie dans Alternatives Economiques

À découvrir en ligne, une chronique de L'Hymne à la joie, troisième roman d'Aram Kebabdjian, dans Alternatives Economiques

Lire plus...

Les rencontres de la rentrée
1 octobre 2021

Les rencontres de la rentrée

Les rencontres de la rentrée continuent...

  • Le 6/10 à 17h30, débat avec Alizée De Pin et Jean-François Julliard autour de leur BD Accident majeur à la librairie Kléber de Strasbourg (salle blanche).
  • jeudi 7 octobre, Noël Mamère à Clamecy à l'occasion du festival Résistances d'hier et d'aujourd'hui, il présentera Les Terrestres à 19h15 à la salle Romain Rolland.
  • vendredi 8 octobre à partir de 18h30, Mathilde Ramadier dédicacera Corps public au café Le Cause toujours, à Valence, en partenariat avec la librairie La Licorne.
  • vendredi 8 octobre à 19h, Violaine Dutrop sera à la MJC du quariter de Montchat à Lyon 3è pour présenter son essai Maternité, Paternité, Parité.
  • Rencontre avec Aram Kebabdjian pour L'Hymne à la joie, le 13 octobre à la librairie Tschann (Paris 6è) à 19h30, animé par Tiphaine Samoyault. 
  • Le 19 octobre, à 20h, Danièle Laufer pour Venir après interviendra au Bnaï Brith dans une synagogue ( 12 Rue des Petites écuries, Paris, 10e).
  • Le 21 octobre, Noël Mamère dédicacera Les Terrestres à la librairie Montbarbon (Bourg-en-Bresse) de 15 à 18h.
  • Rencontre avec les auteurs des bandes dessinées Les Terrestres et Accident majeur, les 22 et 23 octobre à Lyon à la Maison de l'environnement et à la librairie LaBd
  • Danièle Laufer prendra la parole au colloque "Combattre le mal avec Etty Hillesum" le 6 novembre (Paris 6e, 14 rue Jean-Baptiste de la Salle) puis dédicacera son livre. 
  • Le 13 novembre, rencontre autour de la BD Accident majeur à la librairie Montbarbon (Bourg-en-bresse) de 15h à 18h. 
  • Le 19 novembre, Jean-Luc Porquet sera reçu à la librairie Le Cyprès à Nevers et le 20 à L'autre monde à Avallon autour du Grand procès des animaux.

  • Signature de Danièle Laufer, auteure de Venir après - Nos parents ont été déportés à l’occasion du salon du livre de Judaïsme en mouvement le 21 novembre

  • Le 25/11, Jean-Luc Porquet est invité à Mulhouse pour une rencontre chez 47 degrés nord.

  • Danièle Laufer sera présente au Salon du livre juif de Saint Maur le 28 novembre.

  • Le 3/12 rencontre avec Jean-Luc Porquet à Poligny dans le Jura et le 10/12 à Auch dans le Gers.

Lire plus...

Un coup de coeur pour L’hymne à la joie
Publié le 26 août 2021

Un coup de coeur pour L'hymne à la joie

À retrouver sur le blog d'Henri-Charles Dalhem, une chronique de L'Hymne à la joie, troisième roman d'Aram Kebabdjian

Lire plus...

’Lost in administration’ : L’Hymne à la joie dans Voici
Publié le 20 août 2021

"Lost in administration" : L'Hymne à la joie dans Voici

Vincent Cocquebert met trois étoiles à ce roman doté d'une "petite musique pleine d'ironie" :

"Derrière le portrait plein d'humour à froid d'un homme de son temps, lost in administration, celui d'une époque, la nôtre, où le cynisme et l'affairisme ont fini par anéantir les utopies."

 

Lire plus...

’Crime et idéal’ : retrouvez la critique de L’Hymne à la joie dans Livres Hebdo
Publié le 19 août 2021

"Crime et idéal" : retrouvez la critique de L'Hymne à la joie dans Livres Hebdo

"Aram Kebabdjian nous entraîne dans les méandres de la conscience d'un juge anticorruption tiraillé entre idéal de justice et vieux démons" : une critique signée Sean Rose à retrouver dans le numéro Rentrée littéraire de Livres Hebdo, et aussi en ligne.

Lire plus...

Une avant-critique de ’L’hymne à la joie’ dans Livres Hebdo
Publié le 1 juillet 2021

Une avant-critique de "L'hymne à la joie" dans Livres Hebdo

L'hymne à la joie, troisième roman d'Aram Kebabdjian qui sortira le 19 août pour la rentrée littéraire, fait l'objet d'une avant-critique dans Livre Hebdo par Sean Rose.

"Aram Kebabdjian nous entraîne dans les méandres de la conscience de son héros, alliant l'art du portrait à celui du suspense"

"L'auteur bâtit le parcours du protagoniste tel un château de cartes, chacune desquelles est un chapitre du roman"

"Oropa, dans sa course aux honneurs doublé d'un désir de réparation de sa blessure narcissique, est pris dans un réseau de relations complexe"

L'avant-critique est à lire ici: 

 

Lire plus...

Aram Kebabdjian tout l’été au Lieu unique de Nantes
Publié le 30 juin 2021

Aram Kebabdjian tout l'été au Lieu unique de Nantes

L’exposition Demi-vie, du romancier Aram Kebabdjian et du plasticien Stéphane Perraud, explore la réalité et l’imaginaire – plastique et littéraire – de l’âge du nucléaire. Une plongée dans les archives du présent et les ruines du futur de la civilisation radioactive, par le biais de mystérieuses sculptures, d’histoires fictives, et d’une installation de réalité virtuelle. 

À découvrir jusqu’au 29 août au Lieu Unique de Nantes, l’exposition est présentée dans le cadre du « Voyage à Nantes »

Lire plus...

Aram Kebabdjian publié par le média AOC, en ligne et en papier
Publié le 30 mai 2021

Aram Kebabdjian publié par le média AOC, en ligne et en papier

La nouvelle Zone bleue (3620) a été publiée ce dimanche 30 mai par le média AOC (analyse, opinion, critique) et sera en librairie avec sa jumelle Zone bleue (2052), le 3 juin, jour de l'inauguration de l'exposition qu'il co-signe au Lieu Unique de Nantes.

Il publiera le 19 août son troisième roman, L'Hymne à la joie, la dérive tragi-burlesque d'un fonctionnaire européen en quête de rédemption.

Lire le début de la nouvelle publiée par AOC (site réservé aux abonnés) :

 

Lire plus...