Emmanuelle Heidsieck
© Claire Moliterni

Emmanuelle Heidsieck

Emmanuelle Heidsieck est une romancière qui mêle la fiction littéraire aux questions politiques et sociales. Elle décrit, souvent de façon grinçante, des héros se débattant dans un monde qui tourne de moins en moins rond. Elle a notamment publié Notre aimable clientèle (Denoël, 2005), Il risque de pleuvoir (Le Seuil, Fiction & Cie, 2008), À l’aide ou le rapport W (Inculte-Laureli, 2013 ; réédition aux Éditions du Faubourg, 2020). Elle a également publié des nouvelles et a participé à des ouvrages collectifs, en particulier Les Jours heureux, sur le démantèlement du programme du Conseil national de la Résistance. Elle a été membre du comité d’administration de la Société des Gens de Lettres (SGDL) de 2015 à 2019. Plusieurs de ses œuvres ont été adaptées à la radio (France Culture), ou au théâtre.

À l’aide ou le rapport W
Publié le 16 janvier 2020

À l'aide ou le rapport W

Un professeur à la retraite est arrêté par la police devant son domicile. Menotté, il est embarqué et placé en garde à vue. L'homme est accusé d'avoir rendu des services dans le voisinage. L'aide à la personne est désormais un délit passible de prison et d'une forte amende. Au ministère de l'Intérieur, deux hauts fonctionnaires[...]

Lire plus...

Trop Beau
Publié le 16 janvier 2020

Trop Beau

Cette histoire pourrait être intitulée Les Malheurs de Marco Bueli. Qu'on se rende compte : trois licenciements à 36 ans quand on est issu d'une grande école d'ingénieur ! Il faut dire qu'il a tout pour agacer, faire des envieux, car cet homme est beau, très beau. Mais il est fatigué de faire des sourires,[...]

Lire plus...

Trop beau dans l’Express
Publié le 20 février 2020

Trop beau dans l'Express

Trop beau chroniqué dans l'Express sous la plume de Delphine Peras. 

Lire plus...

Les Inrockuptibles ont lu Trop beau
Publié le 12 février 2020

Les Inrockuptibles ont lu Trop beau

L'autrice donne la parole à un apollon qui souffre de l'être. Une remise en cause très drôle de l'idéologie de la victimisation et de l'individualisme forcené.

Dans les Inrockuptibles du 12 février, Gérard Lefort nous parle du cinquième roman d'Emmanuelle Heidsieck

Lire plus...

’La belle affaire’, Trop beau dans Voici
Publié le 7 février 2020

"La belle affaire", Trop beau dans Voici

Avec Trop beau, fable sociale sur un homme discriminé à cause de sa beauté, la romancière réussit un joli coup. (...)

Sur le modèle de la satire à peine exagérée, l'auteure d'À l'aide ou le rapport W décrit une société où l'ultime commun réside dans ce besoin d'être reconnu comme la victime que l'on croit être. 

Un monde narcissique et disloqué qui, sous la plume clinique d'Emmanuelle Heidsieck, paraît tout, sauf trop beau pour être vrai. 

Lire plus...

’Emmanuelle Heidsieck et le malheur des physiques exquis’ dans Libération
Publié le 5 février 2020

"Emmanuelle Heidsieck et le malheur des physiques exquis" dans Libération

"Un roman politique écrit avec beaucoup d'humour." 

La suite à lire ici

Lire plus...

Trop beau dans Causette
Publié le 30 janvier 2020

Trop beau dans Causette

"La fiction, ça sert aussi à pousser le bouchon toujours plus loin. C'est ce qu'a toujours appliqué Emmanuelle Heidsieck dans des romans teintés de chronique sociale ou d'anticipation politique."

 

Lire plus...

Trop beau dans l’Humanité
Publié le 16 janvier 2020

Trop beau dans l'Humanité

Dans L'Humanité du 16 janvier, un article d'Alain Nicolas sur Trop beau

Lire plus...

• Le Canard enchaîné a lu Trop beau •
Publié le 15 janvier 2020

• Le Canard enchaîné a lu Trop beau •

Dans Le Canard Enchaîné du 15 janvier, un article de Jean-Luc Porquet.

Lire plus...

La Cause Littéraire • Premier retour presse sur Trop beau
8 janvier 2020

La Cause Littéraire • Premier retour presse sur Trop beau

Merci à la critique Emmanuelle Caminade pour sa chronique publiée dans La Cause Littéraire. Elle rend compte avec finesse des thèmes abordés dans Trop beau, cinquième roman d'Emmanuelle Heidsieck. 

Lire plus...