Sciences Humaines
Mes Labyrinthes

Mes Labyrinthes

Vivre avec la différence
"Je n'entre dans rien, surtout pas dans la société."
Télécharger maintenant ou lire en ligne
ISBN : 978-2-493594-44-0
Commander le livre auprès de l'éditeur
ISBN : 978-2-493594-43-3
Acheter le livre en ligne au prix de 18 € (frais de livraison en supplément)
Où trouver ce livre en librairie ?
ISBN : 978-2-493594-43-3
Publié le 3 novembre 2023 - 208 pages - 130*205

« Ce qui me pousse à parler, à crier ? Peut-être le scandale de ces mots qui résistent et se dérobent – le sentiment aigu d’un piège, d’une toile d’araignée qui se resserre, quoi que je dise et fasse lorsque j’en parle.

Des noms, il en existe trop : fêlés, geeks, malpolis, weirdos. Ils sont nombreux et ce ne sont pas les bons. Ils ont été faits pour d’autres et m’échappent, même pour dire la colère. Ou la peine, l’incompréhen­sion, la révolte. »

Loin des clichés, Florian Forestier décrit l’autisme comme une ex­périence sensible, une vibration du corps. Au contrôle individuel fin, l’autisme oppose ses aspérités.

Verbatims presse

"Un récit intime mais à large portée, dans un style direct et original." Slate.fr

"L’auteur a trouvé une voie à travers la phénoménologie et la littérature. [...] Florian Forestier a appris à vivre avec et dans sa différence ; une forteresse secrète mais vibrante." PhiloMag

"Des Confessions lucides et qui peuvent faire bouger les lignes. (...) En pointant ce qu’on ne sait pas, les impressions de flou, de nuages, et aussi le sentiment d’être toujours un outsider, il nous alerte et nous implique dans le devenir de patients qui sont paradoxalement de mieux en mieux diagnostiqués, mais toujours très mal pris en charge, médicalement et surtout socialement. La lecture de Mes Labyrinthes est salutaire pour toutes et tous." Cult.news

"À la fois essai littéraire intime et déambulation dans les méandres de la neurodiversité, Mes labyrinthes de Florian Forestier permet d’appréhender l’autisme sous un nouveau prisme. Cet ouvrage singulier à la narration éclatée en 29 chapitres fulgurants confirme toute la puissance libératrice des mots." Faire face

"Ce récit, à la fois essai littéraire poétique et point sur les neurodiversités, nous transporte, non sans émotion, dans l’intimité de cette introspection qui révèle ses joies, ses forces et ses vulnérabilités. [...] Une lecture immersive éclairante pour mieux comprendre ce que signifie se sentir prisonnier de son propre esprit." Sciences et Avenir

Verbatims libraires

« Voici un livre qui fera date. Jamais nous n’avions eu l’occasion de rentrer en contact avec l’intime d’un texte qui dit l’essentiel sur l’autisme. Florian Forestier nous en fait le don. Une poésie unique, restituée en courts chapitres, se débat dans de sublimes labyrinthes. (...) C’est un texte qui ne se lit pas ordinairement. Car ce texte lit en nous. C’est sans doute le tour de force de Mes Labyrinthes. Florian Forestier impose à la phrase son propre rythme. Et cela donne des variations, des constellations insaisissables qui dressent une impression de l’autisme plus qu’une définition. L’auteur, pour nous mener dans ses labyrinthes, récite Deleuze et Beckett. Il brûle les étiquettes de rage, dresse des murs et les fait s’écrouler. C’est le propre de Forestier et de l’autisme : résister à tout. Mais on apprécie aussi les belles failles, surtout dans les souvenirs personnels. L’intime semble infini. Comme le dit Florian Forestier: "L’univers, parfois, tient dans une chambre d’enfant". » Lyonel Sasso (Librairie Dialogues, Morlaix)

« Une langue sensible et plurielle, un récit poétique et d’une grande beauté », Delphine Demoures (Librairie des Halles, Niort)

« Des pages cruelles et bouleversantes », Pauline Colonna d’Istria (Page des Libraires)

« Un livre très émouvant et fort. » Benoit (Aux feuilles volantes, Saint-Paul-les-Dax)

« Florian Forestier arrive à nous toucher à travers une écriture à la fois philosophique, poétique et scientifique. C’est un livre à ne pas rater notamment par les faits et chiffres révoltants qui nous sont partagés.»  Coralie (librairie Maupetit, Marseille).

 

Avis de lecteurs

« Florian Forestier convoque son art de la narration pour transmettre son vécu mais aussi faire un point non exhaustif sur les neurodiversités. Entre Bourdieu, Foucault, Goffman, Annie Ernaux et d’autres, il s’attache à mettre des mots sur ses maux. Comme à chaque fois, devant un récit authentique, la souffrance affleure et désarçonne tant le lecteur appréhende un océan inconnu. » Vagabondage autour de soi

Cult.news : ’Florian Forestier nous emmène au coeur de ses questions sur l’autisme’
Publié le 8 janvier 2024

Cult.news : "Florian Forestier nous emmène au coeur de ses questions sur l'autisme"

Yaël Hirsch parle de Mes Labyrinthes sur Cult.news, le site expert des scènes culturelles.

Lire plus...

Publié le 19 décembre 2023

"Mes labyrinthes : l’écriture comme boussole" : à lire dans le magazine Faire face

"À la fois essai littéraire intime et déambulation dans les méandres de la neurodiversité, Mes labyrinthes de Florian Forestier permet d’appréhender l’autisme sous un nouveau prisme. Cet ouvrage singulier à la narration éclatée en 29 chapitres fulgurants confirme toute la puissance libératrice des mots."

Une chronique de Claudine Colozzi à lire sur le site du magazine Faire face.

Lire plus...

Mes labyrinthes, un livre plein de ’magnifiques et troublants dédales’ (Page des libraires)
Publié le 30 novembre 2023

Mes labyrinthes, un livre plein de "magnifiques et troublants dédales" (Page des libraires)

Lyonel Sasso, libraire à Dialogues Morlaix, a eu un coup de coeur pour le livre de Florian Forestier. Il l'a interrogé sur Mes labyrinthes pour la revue Page dans laquelle il écrit.

"Ce qui crée la grande poésie de votre texte, c’est cette tension qui le traverse, l’amenant d’une douceur unique à une terrible colère. On pense à Beckett, parfois, qui était capable de ce grand écart-là."

Lire plus...

Un extrait de ’Mes Labyrinthes’ sur Slate.fr
Publié le 29 novembre 2023

Un extrait de "Mes Labyrinthes" sur Slate.fr

Slate.fr publie en exclusivité un extrait du chapitre "Erran natif" de Mes Labyrinthes de Florian Forestier. Pour découvrir ce "récit intime mais à large portée, dans un style direct et original", rendez-vous sur Slate.fr

Lire plus...

Une recension de ’Mes Labyrinthes’ dans PhiloMag
Publié le 29 novembre 2023

Une recension de "Mes Labyrinthes" dans PhiloMag

Jean-Marie Durand signe une très belle recension du dernier livre de Florian Forestier pour PhiloMag. Pour le journaliste, Mes Labyrinthes est un "essai en forme de retour sur lui, pour signifier sa difficulté à se plier aux normes des interactions sociales et du langage ordinaire".

L’auteur a trouvé une voie à travers la phénoménologie et la littérature.

Forestier a compris que son anxiété s’atténuait à la mesure de ses prises de parole depuis le cœur de son handicap.

 Dans cette façon d’indexer un élan créatif à l’inquiétude qui l’abrite, un écrivain se dévoile. « Raconter, c’est ouvrir une brèche […], projeter son ombre. » Au cœur de ce labyrinthe affectif, cette projection brille de feux. Florian Forestier a appris à vivre avec et dans sa différence ; une forteresse secrète mais vibrante.

À lire en entier sur Philomag.

Lire plus...

Un article de Florian Forestier publié sur AOC
Publié le 22 novembre 2023

Un article de Florian Forestier publié sur AOC

Alors que vient de paraître son essai sur l'autisme, le philosophe Florian Forestier signe un article pour AOC sur ce même sujet. L'auteur de Mes Labyrinthes démontre ce que l'autisme fait "aux techniques de soi".

"Personnellement concerné, je voudrais défendre ici l’idée que l’essentiel relève de l’expérience du corps dans son lien à la socialisation : indisponible aux « techniques de soi », le corps « autiste » propose en effet une « autre bizarrerie » que celle qu’a théorisé le mouvement queer ; plasticité singulière du corps déformant les habitus, il engendre une expérience minoritaire intrinsèque."

L'article complet est à retrouver ici (réservé aux abonné.es).

Lire plus...

Publié le 9 novembre 2023

Florian Forestier interrogé par Julien Viteau, le libraire du Rond-Point

La librairie "rond point", située dans le théâtre du Rond-Point, aux Champs-Elysées (Paris 8è) recevait Florian Forestier mercredi 8 novembre pour la sortie de son livre, Mes labyrinthes. Vivre avec la différence.

Le libraire, Julien Viteau, qui tient également la librairie EXC (Paris 3è) et la librairie Vendredi (Paris 9è), a lancé la conversation :

"En tant que lecteur, libraire, éditeur, ce livre m'a mis en pensée, et très curieusement puisqu'il est essentiellement question d'autisme, il m'a mis en réflexion et en mouvement sur beaucoup d'autres sujets."

Quel est le propos du livre ? Refusant de rentrer dans des cases, Florian a répondu :

"Je ne vais pas parler d'intention (...) je voudrais parler de l'impossibilité pour ce livre de se résumer (...) le livre était là mais je n'arrivais pas à le sortir."

On l'écoute parler de son rapport aux mots, qui n'est pas ordinaire, et son rapport au corps, qui est au coeur du propos.

"C'est le contraire du queer, de la capacité de s'auto-stylisé. On est bizarres mais on n'est pas coolement bizarre..."

Lire plus...

Mes labyrinthes en librairie le 3/11, soirée de lancement le 8 au Rond-Point
Publié le 20 octobre 2023

Mes labyrinthes en librairie le 3/11, soirée de lancement le 8 au Rond-Point

La librairie du Rond-Point, située dans le théâtre du même nom (2 bis avenue Franklin D. Roosevelt, 75008 Paris), et tenue par Julien Viteau, est adaptée aux personnes avec handicap et est en forme de labyrinthe.

Quel plus bel endroit pour célébrer la sortie de Mes labyrinthes. Vivre avec la différence, un livre hors-norme et déjà plebiscité par les libraires qui l'ont lu ?

On a hâte de vous retrouver autour de Florian Forestier et d'un verre le mercredi 8 novembre à 19h.

Merci de nous prévenir  de votre venue en nous envoyant un mail à contact@editionsdufaubourg.fr

Certains libraires ont eu la chance de le lire en avant-première, voici leurs verbatims :

Lire plus...